Vous cherchez quelque chose?

L'histoire de Knorr
Le monde de Knorrli

L'histoire de Knorr

La riche histoire de Knorr remonte à plus d’un siècle. Une authentique success story suisse, jalonnée par des étapes décisives que nous vous relatons ci-dessous.

COMMENT TOUT A COMMENCÉ

L’histoire de Knorr commence le 5 octobre 1838 avec la fondation de la société «C. H. KNORR, Mühlenfabrikate, Landesprodukte und Fabrik von Suppenstoffen» par Carl Heinrich Knorr, à Heilbronn, en Allemagne. A l’époque, personne ne se doutait que 150 ans plus tard, les articles Knorr compteraient parmi les produits de consommation les plus appréciés dans le monde entier.

C’est le 1er juillet 1907 que débute l’aventure de l’entreprise en Suisse, lorsqu’une petite équipe prend possession de son nouveau lieu de travail dans une ancienne usine de chaussures. L’activité de Knorr Thayngen est lancée. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la chaîne d’approvisionnement de Knorr Allemagne est interrompue. A l’issue du conflit, Knorr Thayngen en profite donc pour devenir complètement indépendant. L’entreprise se développe peu à peu afin de couvrir la demande croissante d’aides culinaires offrant une réussite garantie. Connue et appréciée, elle se concentre ensuite sur les besoins des Suissesses et des Suisses.


LES PRODUITS ET LEUR DÉVELOPPEMENT INNOVANT

Dès les premières années, Knorr joue un rôle déterminant dans l’industrie agro-alimentaire helvétique, un secteur globalement très développé. Ses idées de produits innovantes facilitent la tâche des mères de famille et introduisent de la flexibilité dans notre monde moderne partagé entre travail et loisirs. Parmi les premiers articles fabriqués à Thayngen, on peut citer la «Suppenwurst», un concentré de saucisse sous forme de soupe au lard. Suivent ensuite les épices pour potage, les cubes de bouillon et les cubes de sauce pour rôtis.

LES PRODUITS DE KNORR, AUJOURD’HUI ET À L’AVENIR

Si vous jetez un œil à notre gamme de produits, vous remarquerez rapidement qu’un grand nombre d’articles remarquables y ont été ajoutés ces dernières années. Dans le cadre de la fabrication, nous attachons beaucoup d’importance à l’origine des ingrédients. Chez Knorr, nous pensons en effet que la nature est inégalable. Notre objectif consiste ainsi à créer des produits exceptionnels grâce à la sélection minutieuse, à la combinaison et à la transformation d’ingrédients naturels. A l’avenir, nous introduirons dans nos recettes encore davantage d’aliments sains tels que les fruits, les légumes ou les produits à base de céréales complètes. La tendance développée avec les soupes Knorr Le Jardin (riches en légumes) et les bouillons de légumes Knorr (avec 100% d'ingrédients naturels) deviendra la règle. Les nouveautés devront avant tout être saines et savoureuses, tout en restant fidèles aux maîtres-mots de la marque: plaisir, créativité et simplicité.

Vous trouverez des informations intéressantes sur l’utilisation des ingrédients naturels de Knorr sur la page durabilité.

Après la Seconde Guerre mondiale, la «Suppenwunder» est la première d’une longue succession d’innovations extraordinaires. L’introduction des premières soupes en sachet industrielles bouleverse les habitudes alimentaires de beaucoup de consommateurs. Jamais auparavant une soupe n’avait pu être préparée aussi vite tout en offrant le goût du fait maison. Ainsi, la soupe aux nouilles et au poulet de Knorr remporte un succès sans précédent. Il est le premier fabricant de soupes à surmonter le «goût industriel» presque inévitable jusqu’alors. Il est le premier fabricant de soupes à surmonter le «goût d’usine» presque inévitable jusqu’alors.

L’AROMAT, UN ATOUT SUPPLÉMENTAIRE

Après le succès de la soupe aux nouilles et au poulet, Knorr se fixe l’objectif ambitieux d’imposer de nouvelles normes également dans le domaine des condiments. Elle élabore alors un produit innovant constitué d’ingrédients naturels, parfait pour relever la saveur des aliments sans modifier leur couleur. Grâce à son nom, Aromat, et à une campagne publicitaire savamment orchestrée, 80% de la population se familiarise avec cette saupoudreuse pratique munie d’un couvercle en seulement neuf mois, et ce en 1953, alors que les canaux de communication sont bien moins développés qu’aujourd’hui. A l’époque, Knorr offre 30 000 nacelles de table à des restaurants et des cantines. Depuis, le trio sel, poivre et Aromat y occupe une place attitrée – tout comme dans les foyers suisses. D’après la rumeur, nos compatriotes auraient pour habitude, lorsqu’ils partent en vacances, de chaparder l’Aromat dans le dernier restaurant helvétique avant la frontière pour emporter un petit bout de Suisse avec eux. La variante au sel de mer et celle aux herbes reflètent les tendances alimentaires modernes. De nos jours, l’Aromat compte parmi les produits les plus populaires en Suisse et connaît un grand succès à l’exportation.